LES AVANCÉES MAJEURES D’UNE UNIVERSITÉ EN MARCHE

21

LES AVANCÉES MAJEURES D’UNE UNIVERSITÉ EN MARCHE
COMMUNIQUÉ, NOUVELLES
Rapport de la première année d’opération de l’Université de l’Ontario français
Les avancées majeures d’une université en marche

Toronto, le 21 novembre 2018 – L’Université de l’Ontario français (UOF) publie aujourd’hui le rapport de sa première année d’opération, le bilan d’un travail considérable qui lui a permis de se concrétiser jour après jour et de maintenir ses échéanciers pour accueillir une première cohorte étudiante francophone et francophile en septembre 2020. Ce rapport est une version mise à jour d’un rapport d’étape soumis au ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l’Ontario le 30 septembre 2018.

Des réalisations concrètes

Nomination du Conseil de gouvernance et du recteur par intérim, constitution d’une équipe administrative et de groupes de travail, développement de partenariats, soutien de consultants nationaux et internationaux, l’Université de l’Ontario français s’est entourée d’experts et de talents divers pour poser les fondements de sa structure, tout en travaillant à l’ouverture d’une université du 21e siècle attractive et innovante pour le Centre-Sud-Ouest de l’Ontario.

Avec des échéanciers serrés et des budgets restreints, l’UOF a accompli avec fierté de nombreuses actions au cours de cette dernière année, comprenant l’adoption de mécanismes de gouvernance, la rédaction des premiers programmes d’études de baccalauréats, la sélection d’emplacements physiques à court et moyen terme, la création d’un groupe conseil étudiant accompagnant l’université dans sa création ou encore la consolidation des partenariats autour du Carrefour francophone du Savoir et de l’innovation.

Une première année d’existence pour l’UOF

Le 22 novembre 2017, le Comité technique de mise en œuvre de l’UOF était créé pour mettre sur pied une université de langue française, conduisant à sa création le 14 décembre 2017 grâce à la Loi de 2017 sur l’Université de l’Ontario français, et promulguée le 9 avril 2018.

« Depuis le 9 avril 2018, nous n’avons jamais cessé de bâtir l’Université », déclare M. Normand Labrie, recteur par intérim de l’UOF, qui a multiplié les rencontres, les échanges et les conférences, suite à sa nomination le 1er juillet 2018. « Nos actions ont permis de renforcer la crédibilité de l’UOF auprès de la communauté ontarienne, de nos partenaires et de notre future clientèle étudiante. L’Université de l’Ontario français se positionne désormais comme un véritable acteur de la province et du Canada. »

En un an d’existence, l’UOF est forte de ses avancées majeures, qui lui auront permis de se consolider et de remplir pleinement son mandat visant à établir les conditions de son ouverture en septembre 2020.

L’Université en une année d’opération, c’est :

13 membres du Conseil de gouvernance
Une équipe administrative de 10 personnes, incluant M. Normand Labrie, recteur par intérim
6 comités du Conseil de gouvernance
Un groupe conseil constitué de 30 étudiants, voix étudiante de l’UOF dans le développement de ses chantiers de travail
4 règlements administratifs et 5 règlements académiques
4 programmes d’études, soumis officiellement au ministère de la Formation et des Collèges et Universités et à PEQAB le 1er octobre 2018
11 partenaires privés
Des consultants venant de plus de 25 universités et collèges au Canada et à l’international
Consultez le Rapport de la première année d’opération de l’Université de l’Ontario français

À propos de l’UOF

L’Université de l’Ontario français est issue du 21e siècle et elle prépare à l’exercice de la citoyenneté et aux occupations de demain. Gouvernée par et pour les francophones de l’Ontario, elle opère en français et est résolument connectée sur le monde. Le pluralisme, l’innovation, la collaboration et l’excellence guident l’UOF dans toutes ses activités. La connaissance est au cœur de son mandat. Elle facilite sa création, sa mobilisation et sa circulation dans des démarches de recherche et d’apprentissage transdisciplinaires, inductives et fondées sur l’expérience.

– 30 –

Pour tout renseignement ou toute demande d’entrevue :
[email protected]

* * * * *

Report of the first year of operation of the Université de l’Ontario français
Major advances of a University well underway

Toronto, November 21, 2018 – Today the Université de l’Ontario français (UOF) released the report of its first year of operation. This report is an overview of the considerable work that, day after day, has made the UOF an undeniable reality and kept the University on track to meet the target of welcoming its first cohort of francophone and francophile students in September 2020. A previous version of this report was submitted to the Ontario Ministry of Training, Colleges and Universities as a progress report on September 30, 2018.

Concrete achievements

The Université de l’Ontario français is built on the considerable expertise and talent of its Board of Governors, interim president, administrative team, working groups, national and international consultants, and numerous other partners who are all committed to opening an innovative and attractive university of the 21st century for Central-Southwestern Ontario.

Working under tight deadlines and limited budgets, the UOF is proud of its many accomplishments over this past year, including the adoption and implementation of its governance mechanisms, the drafting of its first bachelor’s degree programs, the selection of physical site locations for the short and medium term, the creation of a student advisory group accompanying the University in its implementation, the consolidation of partnerships around the Francophone Hub of Knowledge and Innovation, as well the creation and launch of an academic journal entitled Enjeux et Société.

The UOF’s first year of existence

On November 22, 2017, the UOF Technical Implementation Committee was created to set up a French-language university, followed by the establishment of the University on December 14, 2017 under the Université de l’Ontario français Act 2017, which was enforced on April 9, 2018.

« Since April 9, 2018, we have never stopped building the University, » said Mr. Normand Labrie, the UOF’s interim president, whose meetings, exchanges and conferences have only increased since his appointment on July 1, 2018. « Our actions have strengthened the credibility of the UOF with the Ontario community, our partners, and our future student clientele. The Université de l’Ontario français has already positioned itself as an important institution in the province and in Canada. »

Driven by the major advances in its first year of existence, the UOF has consolidated its activities to fulfill its mandate to be ready for students in September 2020.

In its first year of operation, the University consists of:

13 members of the Board of Governors
an administrative team of 10 individuals, including Mr. Normand Labrie, interim president
6 committees of the Board of Governors
an advisory group of 30 students who are consulted on the UOF’s developing projects
4 administrative by-laws and 5 academic by-laws
4 programs of study, formally submitted to the Ministry of Training, Colleges and Universities and PEQAB on October 1, 2018
11 private partners
consultants from more than 25 universities and colleges in Canada and internationally
About UOF

The Université de l’Ontario français is a resolutely 21st century institution; it prepares students for the practice of citizenship and professional activities of the future. Governed by and for Ontario’s Francophone community, its operates in French and is firmly connected to the world. All of UOF’s activities are guided by the values of pluralism, innovation, collaboration and excellence. Knowledge lies at the heart of its mandate. It facilitates creation, mobilization and circulation in transdisciplinary inductive learning and research efforts that are based on experience.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.