AFO IS ASTONISHED…BUT OPEN TO DIALOGUE

28

Ottawa, November 23rd, 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) is astonished by the proposal made today by the Government of Ontario.
AFO has received a clear mandate from the Franco-Ontarian community: complete restoration of the Office of the French Language Services Commissioner and of the Université de l’Ontario français. Nothing less.

AFO would like to thank Minister Caroline Mulroney for showing openness to dialogue. We would have preferred being consulted ahead of the decision to axe the Office of the French Language Services Commissioner and the French language university.
Over the past week, Francophones all over Ontario have been coming together to oppose the cuts. We’ve received support from numerous leaders from across the country – Francophones and non-Francophones alike. Francophone communities across the country are joining our cause every day.
We’d like to thank Glengarry-Prescott-Russell MPP Amanda Simard for her unwavering support to our community, her community.

AFO encourages francophones and francophiles from Ontario and elsewhere to join #LaRésistance and support us in order to reverse the province’s decision to abolish the Office of the French Language Services Commissioner and the Université de l’Ontario français.

 

More than 40 demonstrations are planned everywhere in Ontario on December 1st. AFO invites everyone to take part, to make a financial contribution on the monassemblee.ca website and to mobilize family, friends, allies and communities.
Our community’s motto is “Nous sommes, nous serons”: We Are and Will Remain. #RespectFranco

L’AFO STUPÉFAITE…MAIS OUVERTE AU DIALOGUE
Ottawa, le 23 novembre 2018 – L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario est stupéfaite par les propositions faites aujourd’hui par le gouvernement de l’Ontario. L’AFO tient à rappeler que le message que la communauté francophone de l’Ontario lui a transmis est clair: la communauté franco-ontarienne souhaite que l’on rétablisse complètement le Commissariat aux services en français et que l’Université de l’Ontario français aille de l’avant.

L’AFO remercie la ministre Caroline Mulroney pour sa disponibilité et son ouverture au dialogue. Nous aurions cependant apprécié être consultés en amont. Nous demandons simplement que le gouvernement de l’Ontario rétablisse nos acquis.

Depuis une semaine, la communauté francophone de l’Ontario se mobilise. Nous avons reçu l’appui de plusieurs leaders francophones et francophiles à l’échelle de l’Ontario et du Canada. Les communautés francophones de partout se joignent à notre cause.

Nous tenons à remercier très sincèrement madame Amanda Simard, la députée de Glengarry-Prescott-Russell pour son appui indéfectible à la à sa communauté.

L’AFO est ouverte à la discussion. Nous sommes encouragés de l’ouverture de la ministre Mulroney d’entrer en dialogue avec nous. Les arguments financiers ne sauraient être pertinents pour porter atteinte à la Loi sur les services en français.

L’AFO encourage les francophones et les francophiles d’ici et d’ailleurs ainsi que tous les Canadiens et toutes les Canadiennes à joindre #LaRésistance et à nous appuyer pour que le gouvernement revienne sur sa décision de supprimer le Commissariat aux services en français et l’Université de l’Ontario français. On va de l’avant !

Plus de 40 manifestations sont prévues partout en province, le 1er décembre prochain. L’AFO vous invite à y prendre part, à faire une contribution financière sur son site web monassemblee.ca et à mobiliser votre famille, vos ami.e.s, vos allié.e.s et votre communauté.

Nous sommes, nous serons. Ensemble, nous garderons notre place. #RespectFranco

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.